Question:
Les amortisseurs inertiels sont-ils nécessaires pour passer à la vitesse de déformation?
Frank Pierce
2011-11-18 00:23:24 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Des amortisseurs inertiels sont utilisés sur Star Trek pour empêcher les occupants du vaisseau de subir les effets d'inertie du vaisseau. De toute évidence, pour qu'un navire accélère à une vitesse très élevée via un entraînement par impulsion, les amortisseurs inertiels sont nécessaires pour éviter de nuire à l'équipage (et aussi pour empêcher les quartiers de tout le monde de ressembler à la suite d'un séisme).

Qu'en est-il de l'entrée en chaîne? Je crois comprendre que la vitesse de distorsion n'est rien de plus qu'une bulle d'espace-temps déformée autour du vaisseau spatial qu'elle se déplace ensuite à l'aide de la commande par impulsion ou de tout autre moyen de propulsion conventionnel. Pour ceux à l'intérieur de la bulle, ils ne bougent pas de façon superlumineuse. Si tel est le cas, il ne me semble pas que entrer en warp entraînerait une accélération extrême soudaine des occupants, car de leur point de vue, ils se déplacent à la même vitesse.

La raison pour laquelle je pose cette question est que dans un épisode de Star Trek: Voyager, l'un des personnages (je pense que c'était Tom Paris) a fait une remarque à l'effet "sans amortisseurs inertiels, nous aurions tous être des taches sur le mur lorsque nous nous déformons. " (Je suis désolé de ne pas avoir l'épisode exact - si quelqu'un le sait, n'hésitez pas à le modifier / commenter) Cette déclaration semble indiquer qu'entrer en distorsion sur un vaisseau sans amortisseurs serait fatal, et en tant qu'épisode d'un Trek Séries télévisées, cela doit être canonique.

Donc, si elles sont nécessaires, cela signifie-t-il que Zefram Cochrane a dû inventer des amortisseurs intertiaux pour son vaisseau de distorsion? Qu'en est-il des voiliers Bajoran qui ont "accidentellement" atteint la distorsion dans DS9 - comment Sisko et Jake ont-ils survécu? Tom Paris en était-il juste plein? Cela ne parle pas très bien pour l'équipage du Voyager si son barreur ne sait même pas comment fonctionne la propulsion de son navire.

L'épisode du Voyager est "[Tattoo] (http://en.memory-alpha.org/wiki/Tattoo_%28episode%29)".
@Raven13 Merci! Je suis presque sûr que je n'ai vu cela que lors de sa première diffusion. C'est bon de savoir que ma mémoire fonctionne toujours!
Sans amortisseurs inertiels, ils ne seraient que de la brume lors de l'augmentation de la vitesse d'impulsion.
Après avoir lu quelques fils de discussion ici, je ne suis pas sûr de pouvoir être d'accord avec l'affirmation "... en tant qu'épisode d'une série télévisée Trek, cela doit être canonique".
Le fait de ne pas avoir d'amortisseurs inertiels est très dangereux, surtout quand on passe à ** [ludacris speed!] (Http://www.youtube.com/watch?v=mk7VWcuVOf0) **
Je me suis demandé la même chose! La vitesse de distorsion est en fait l'espace en mouvement, pas le vaisseau lui-même, donc ils n'en ont pas besoin, car la vitesse locale est minimale!
Je pense que cette ligne de dialogue est un «oups». Si l'absence d'IDF provoque un différentiel de vitesse de la lumière, alors vous vous retrouverez avec un effet de `` baseball relativiste '' de toute question (équipage ou autre) qui se trouvait à bord. Le Voyager détonerait.
Six réponses:
#1
+39
Tango
2011-11-18 01:28:22 UTC
view on stackexchange narkive permalink

S'il ne s'agissait pas d'un problème de droits d'auteur, je numériserais simplement ce guide et le téléchargerais quelque part.

Ceci est extrait du manuel technique de Star Trek: The Next Generation Writer's Forth Season Edition , qui m'a été envoyé par Lolita Fatjo (Superviseur du scénario) alors qu'ils me préparaient à leur présenter. Il s'agit du guide envoyé à tous les scénaristes pour définir ce qui est "vrai" dans l'univers ST: TNG et quelles sont les règles pour la série elle-même. Ce n'est pas la bible de la série, mais elle est incluse avec elle et, essentiellement, a la même autorité.

Page 12, sous Systèmes environnementaux: gravité artificielle (et sous cela, Champ d'amortissement intertial ):

Un deuxième ensemble de générateurs de champ de force est utilisé pour créer un champ qui absorbe la contrainte d'inertie créée lorsque le vaisseau accélère à haute impulsion ou distorsion. (Sinon, les fortes forces gee écraseraient instantanément notre équipage au-delà de toute reconnaissance.)

Mais il convient de noter que cela est également inclus:

Le champ d'amortissement inertiel les générateurs créent également un "champ d'intégrité structurelle" qui aide à renforcer la structure du vaisseau.

Il y a aussi une note sur la façon dont l'énergie est contenue dans ces champs afin qu'elle puisse être réutilisée.

Et à la page 40, sous Procédures d’urgence , sous-titre Échec de l’amortissement intertial :

L’Entreprise voyage à un tel niveau vitesses (même sous puissance d'impulsion) que l'accélération et la décélération impliquées transformeraient instantanément notre équipage en grosse salsa à moins d'être protégés par le champ d'amortissement inertiel. En cas de défaillance de ce système (et de ses sauvegardes), le navire serait limité à des changements de vitesse très doux (par rapport à ce qu'il fait habituellement). Il faudrait plusieurs mois au vaisseau pour accélérer vers Warp One, ou pour changer le facteur de distorsion ...

Donc, oui, l'amortissement inertiel (ils l'utilisent, pas l'amortissement) est nécessaire pour vitesse de déformation.

Très bonne réponse; mauvaise conception de la part des rédacteurs de Trek. Frank a raison. En utilisant une bulle de chaîne, tout ce qui se trouve dans la bulle de chaîne ne ressentirait aucune accélération, de sorte que les amortisseurs inertiels ne devraient vraiment être nécessaires que pour le déplacement impulsionnel.
C'est vrai, c'est une mauvaise conception, mais je pense aussi, de leur point de vue, que cela permet plus de choses qui peuvent raisonnablement mal tourner et peuvent les empêcher de se déformer en cas d'urgence.
Oui, je suppose que certaines allocations doivent être prises pour un effet dramatique (tout comme ne pas pouvoir faire revivre des morts via le transporteur).
Comme d'habitude, je réfléchis probablement trop aux choses. Merci pour la réponse!
`Si ce n'était pas un problème de droit d'auteur, je numériserais simplement ce guide et le téléchargerais quelque part. ' Comment avez-vous eu ça, de toute façon?
@Bobby: J'ai été invité à présenter des histoires aux producteurs.
@Tango étrange, ils ne l'ont pas poli et publié. Bien sûr, polir pour la publication d'un tel travail ne serait pas facile, mais je suppose que cela pourrait facilement en valoir la peine ...
@Lohoris: Je doute que ce soit aussi simple que cela. C'est un document interne, destiné à une diffusion limitée. Je soupçonne que s'ils voulaient le publier, alors il devrait être examiné par un avocat pour des questions juridiques et évalué en termes de savoir si cela aide ou nuit à la franchise. Plus quelque chose comme Trek devient gros, plus les décisions enchevêtrées telles que ce qu'il faut publier et ce qui est juste interne deviennent.
#2
+17
Chris B. Behrens
2011-11-18 01:01:50 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Cela dépend précisément de la façon dont le warp fonctionne. L’élément le plus proche d’un modèle théorique réaliste est un Alcubierre Drive. Avec un lecteur Alcubierre, vous seriez tiré vers l'axe de déplacement avant par la contraction vers l'avant de l'espace-temps, et également poussé le long de l'axe par l'expansion arrière de l'espace-temps. Ainsi, les forces d'inertie sont nulles, ou plus exactement, elles ne sont pas liées à l'effet de distorsion. Vous auriez encore besoin de voyager à une vitesse non-warp pour faire des progrès.

Vous pourriez toujours avoir besoin d'amortisseurs inertiels pour vous protéger contre les imperfections dans la géométrie du champ, par exemple , si la contraction et l'expansion ne sont pas parfaitement équilibrées, vous ressentirez une force.

Je vais donc proposer deux solutions dans l'univers au problème:

  1. Paris fait référence à des déséquilibres inévitables sur le terrain qui sont compensés par les amortisseurs inertiels, ou
  2. Cochrane a perfectionné quelque chose qui s'apparente à une conception d'Alcubierre, qui n'avait pas besoin d'amortisseurs, mais les progrès ultérieurs sur les moteurs à chaîne ont annulé cet avantage.
Cela me semble être une explication plausible dans l'univers, bien que, comme la réponse d'@TangoOversway's l'indique, ce n'était probablement pas les intentions des auteurs.
Le lecteur de distorsion de Star Trek n'est explicitement pas la métrique d'Alcubierre. Ils ont intentionnellement évité quelque chose comme la vraie science, de sorte qu'ils ne peuvent jamais se tromper à l'avenir.
#3
+4
user48
2011-11-18 01:01:08 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Ils peuvent être responsables des distorsions de gravité causées par l'engagement de cette bulle d'espace-temps, mais je n'ai pas vu cela directement mentionné.

À propos de Cochrane - du moins en théorie, le warp drive (les nacelles pas le core, qui n'est qu'un générateur d'énergie), les dumpers inertiels et la cape sont des implémentations différentes de la même technologie de pliage spatio-temporel. De plus, dans l'univers de Trek, il est apparemment plus facile à maîtriser que le générateur d'annihilation d'antimatière, ce qui est en parfaite contradiction avec les connaissances théoriques actuelles.

Bon point sur le réacteur matière / antimatière!
#4
+1
Queco Jones
2011-11-24 02:04:28 UTC
view on stackexchange narkive permalink

J'ai toujours compris / interprété que, dans une bulle de distorsion, un vaisseau aurait encore besoin d'utiliser son impulsion pour se déplacer. Si tel est le cas, tout ce qui est requis pour l'utilisation de lecteurs à impulsion comme les IDF et les SIF serait toujours nécessaire lors d'un déplacement à des vitesses de distorsion.

Ils peuvent ne pas être nécessaires pour entrer warp mais ils sont nécessaires pour réaliser un mouvement réel dans la bulle de distorsion donc… oui.

#5
+1
O Bloody Hell
2012-01-08 08:57:59 UTC
view on stackexchange narkive permalink

De toute évidence, pour qu'un navire accélère à une vitesse très élevée via un entraînement par impulsion, les amortisseurs inertiels sont nécessaires pour éviter de nuire à l'équipage (et aussi pour empêcher les quartiers de tout le monde de ressembler à la suite d'un tremblement de terre) .

Hmmm. Je semble me rappeler que l'une des notions originales de la commande par impulsion est que ce n'était PAS un système d'entraînement à réaction (peu probable étant donné les vitesses impliquées), mais agissait plutôt sur l'engin et son contenu dans son ensemble. Par conséquent, le système d'amortisseur inertiel ne devrait pas être du tout requis pour quoi que ce soit pendant que le navire fonctionne sous impulsion. Comme quelqu'un d'autre le note, tout le concept de bulle de distorsion décrit dans TNG et plus tard devrait également éliminer le besoin d'amortisseurs inertiels. Le besoin principal d'amortisseurs inertiels serait davantage lié aux forces externes agissant sur le navire ou le champ de distorsion. Ma propre spécification à ce sujet est qu'ils seraient liés au système de gravité artificielle et fonctionneraient probablement comme des écouteurs antibruit. Je ne conteste pas les autres commentaires ici qui citent les sources officielles du canon, mais je crois que ce sont des rétons conceptuels post-initiaux.

#6
+1
Jon B.
2013-05-10 00:00:45 UTC
view on stackexchange narkive permalink

J'ai lu les livres et cela fait de nombreuses années, mais lorsque Cochrane a inventé la transmission à chaîne, ils ont dû accélérer lentement jusqu'à la vitesse de chaîne souhaitée lorsqu'ils voyageaient. lorsque la recherche a trouvé la réponse (étant des amortisseurs inertiels), ils ont pu réduire les temps de trajet entre les planètes de la colonie car ils pouvaient simplement sauter à la vitesse de distorsion souhaitée sans souci.

Je me souviens aussi de quelque chose sur les amortisseurs inertiels non être capable de faire face aux dégâts infligés au navire lors des batailles, d'où la raison pour laquelle l'équipage est parfois violemment jeté de son siège et a du mal à garder son équilibre en position debout.



Ce Q&R a été automatiquement traduit de la langue anglaise.Le contenu original est disponible sur stackexchange, que nous remercions pour la licence cc by-sa 3.0 sous laquelle il est distribué.
Loading...